Accueil / Témoignages vidéos / Dépendance affective et relation toxique, l’histoire de Laurence

Dépendance affective et relation toxique, l’histoire de Laurence

l'histoire de LaurenceCatégorie : Documentaire témoignage
Titre : Dépendance affective et relation toxique, l’histoire de Laurence
Réalisateur : Philippe Gouron
Propos recueillis par An-Sofie Green
Scriber : Amandine Blanc

 

Suite aux nombreux témoignages reçus après la publication sur notre blog de l’article de Cristina Marques sur la dépendance affective*, l’une de ces personnes, Laurence, a voulu témoigner face à la caméra. Son identité est masquée parce qu’elle n’est pas encore sortie tout à fait de son histoire, mais elle a voulu vous raconter son histoire, vous raconter comment, aujourd’hui, elle essaie de s’en sortir.

Suite à cet interview, nous vous invitons tous à réagir, pour certain d’entre vous peut-être à témoigner, pour enrichir la discussion et pour aider toutes ces personnes qui sont dans la détresse, qui souffrent aujourd’hui et qui ont besoin de quelques petites pistes pour s’en sortir.

Pour aller un peu plus loin dans ces réflexions et pistes pour trouver des solutions, nous vous invitons à lire le dernier article d’An-Sofie Green, « Sentiment d’abandon et dépendance affective, quel lien ? »

* Pourquoi les femmes dépendantes affectives attirent des partenaires pervers narcissiques ?

Philippe GOURON

Fondateur du blog chez GOURON Philippe CAE Impuls'ions
Slasheur
Éditeur et Producteur
Webmarketeur
Directeur de publication
Photographe
Coach de vie

5 Commentés

  1. Laurence,
    Merci pour votre témoignage . En vous écoutant, je me souviens… car je n’ai rien oublié.
    Une manœuvre en voiture qui devient un drame, l’humiliation, les colères intenses sans raison « valable », les fuites , l’abandon, revenir en mode « prince charmant ». Se sentir aimée à la hauteur de notre espérance, pardonner encore et encore- SE SENTIR COUPABLE
    Tous ces vas et viens, ces montagnes russes, ces douches chaudes-douches froides. Je me souviens…..
    Je n’ai pas été entourée lors de mon départ car il m’avait emmené dans une autre région que la mienne. Je me suis donc retrouvée seule avec mes enfants et anéantie – sans travail –
    j’ai tout reconstruit
    J’y suis arrivée
    Je vous promets qu’on y arrive
    il faut se considérer suffisamment et se dire chaque jour : qu’on ne mérite pas Ca
    courage à Vous….
    FC

  2. Bonjour.
    Je découvre cette vidéo de Laurence. J’ai auj le même parcours qu’elle. Une histoire douloureuse qui s’est terminée il y a 10 mois. Encore bcp de soiffrance, d’attachement pour cet homme. Comme Laurence , je suis suivie par une psychologue, une energeticienne. Je lis beaucoup aussi. Je suis bien entourée. J’ai parlé a des amies pendant ma relation aussi pour avoir du soutien , ce qui engendrait la colère de mon ex.
    J’aurai pu raconter la même histoire que vous.

  3. Bonjour,
    Je découvre aujourd’hui votre vidéo et je me suis retrouvée dans une relation d’une même genre avec un homme qui au départ a été mon meilleur ami pendant plusieurs années jusqu’à ce que nous nous avions notre amour.
    Au début tout a été rose, je me sentais aimée comme je ne l’avais jamais ressentie sauf qu’au fil des mois il a laissé entrevoir son vrai visage: jaloux, coléreux, blessant!
    Ne supportant pas mes filles, que je puisse répondre à leurs sms (quand elles étaient chez leur père et que lui et moi étions ensemble pour le week-end (surtout avec ma cadette). Il aurait voulu que je déménage pour m’installer chez lui dans une maison en pleine campagne ou même pas une chambre n’était prévue pour mes filles.
    Il me reprochait de m’habiller en jupe, de me maquiller, de saluer des personnes (hommes ou femmes ) quand je sortais ma chienne et que nous étions en contact -presque permanent- au téléphone.
    Il n’aimait pas venir dans la ville où je vivais car mon ex (avec qui je m’entendais encore bien à ce moment-là) y habitait aussi….il n’aimait pas le père de mes filles; il n’a jamais voulu rencontrer mes parents alors qu’à chaque fois que je passais le week-end chez lui, nous allions manger chez ses parents.
    Son fils majeur vivait encore avec lui et il mettait au courant son père de mon heure d’arrivée chez eux, de ce que je faisais.
    Cette relation a duré 9mois avant qu’il m’insulte un soir de réveillon ( le 31.12.2016) chez et devant ses parents car j’avais répondu aux vœux de bonne année de mon ex (celui qui vivait encore dans la même ville que moi). Cela a cassé quelque chose en moi…je suis repartie chez moi deux jours plus tard écourtant mon séjour, nous étions en froid, il est revenu me voir une seule journée pour essayer de recoller les morceaux mais sans succès…pourtant il m’a fallu 9 mois de plus pour avoir le déclic que ce n’était plus la peine que je m’évertue à rester en contact avec lui et j’ai tourné la page.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.