Transformer chaque  épreuve en opportunité de grandir

La vie nous apporte des moments de  souffrance et de bonheur ; et c’est le cas pour tout le monde. Tôt ou tard, plus ou moins souvent, plus ou moins intensément .

Avez-vous remarqué que nous n’acceptons que ce que nous jugeons « bien » et rejetons ce que nous jugeons « mal ». Bref, nous rejetons 50% de notre vie !

La première chose qu’il est important de comprendre pour aller mieux, c’est qu’il n’y a rien de positif ou négatif.  Soyez conscient que c’est vous, et vous seul,  qui collez les étiquettes « positif » ou « négatif ». Car tout dépend de la façon dont vous allez réagir et traverser un évènement.

En effet, si vous y réfléchissez, cet évènement que vous jugez au départ « terrible, injuste » peut vous amener dans un endroit beaucoup plus beau que celui que vous connaissez jusqu’à maintenant. Qu’en savez-vous au fond ? Certaines personnes après un cancer, un accident,  ou une maladie grave, ont découvert des trésors en eux, une autre vie qu’ils n’imaginaient pas auparavant… Et ils ont remercié la vie de cette épreuve. Si, si, c’est vrai. Je suis sûre que vous en connaissez autour de vous. D’autres, au contraire, ne se sont jamais relevés… après avoir vécu exactement  la même épreuve… Ils sont encore dans leur douleur, passent leur temps à trouver la vie injuste.

Quelle est l’origine de cette différence de comportement ?

L’acceptation

Attention, accepter n’est pas subir. C’est juste dire un grand OUI à ce qui vous arrive et ainsi agir efficacement sans émotion négative, colère, rejet… Dire oui, même si elle vous présente « le pire ». Cela semble difficile, bien sûr. C’est une posture de l’esprit… et vous allez devoir vous entraîner.

Je vous suggère de commencer au départ sur des petites contrariétés : créer ce réflexe pour cesser de vous morfondre et puis voir ce qui se passe. Car très vite, vous allez vous rendre compte qu’en cessant de vous plaindre et d’en vouloir à la vie, il arrive des choses inattendues, parfois extraordinaires. Même sur des événements que vous jugez extrêmement douloureux et injustes. Vous allez véritablement transformer cette épreuve et ainsi votre vie, juste en vous changeant vous-même. Je vous assure juste que la magie opère. Demandez à ceux qui sont passés par là et qui ont su transformer la douleur et la souffrance en opportunité de grandir et d’apprendre.

Personne d’autre que vous n’est en charge de votre bonheur.

C’est la clef.

An-Sofie Green
Experte en conduite de changement

Vous êtes libre de télécharger ce CADEAU que vous OFFRE An-Sofie Green, un e-book GRATUIT :

4 pratiques essentielles pour atteindre l’harmonie dans VOTRE vie

An-Sofie Green

Auteure, chroniqueuse et animatrice
Experte en conduite de changement
Consultante en développement personnel

Voir aussi

Comment Valérie s’est libérée de la Blessure d’Abandon ?

Comment Valérie s’est libérée de la Blessure d’Abandon ? Découvrez le poignant témoignage de Valérie, …

7 Commentés

  1. Bonjour,
    Votre article est très incitatif, merci!
    « Attention, accepter n’est pas subir » c’est une subtilité à introduire pour sublimer les événements, se laisser aller dans le flux, tel le roseau.
    Excellent!

    • Bonjour Cécile,
      Merci pour votre commentaire, merci pour votre participation active dans notre blog, sur Facebook, c’est grâce à des personnes comme vous que la quête du bonheur avance! Effectivement, la nuance « accepter mais ne pas subir » est très importante car il peut y avoir une confusion et du coup un grand malentendu qui peut entraîner des conséquences terribles! Accepter, dire un grand OUI à la vie, cesser de la trouver injuste ne peut qu’alléger la souffrance. Cette acceptation (ou lâcher prise) permet de trouver d’ailleurs les bonnes solutions pour surmonter une épreuve, car elle empêche les émotions perturbatrices et négatives d’envahir notre esprit et de nous faire faire n’importe quoi. Je prend souvent l’exemple suivant pour illustrer ces propos : j’adore me baigner dans l’océan atlantique, en région bordelaise, et me jeter dans les rouleaux, ces grosses vagues impressionnantes qui peuvent cependant s’avérer dangereuses si on s’éloigne trop du bord.. Le conseil des maîtres nageur est formel : si vous vous faites embarquer vers le large et ne pouvez plus revenir en nageant, la seule façon de rester vivant est de lâcher prise et de faire la planche, bref, c’est de ne plus lutter! En effet, les vagues, de façon certaine, vous ramèneront sur le bord, à quelques kilomètres de là, mais sain et sauf!! Si vous vous battez contre l’océan, en refusant qu’il vous amène au large..vous vous noyez! Ce bel exemple de la nature doit nous faire méditer.. Acceptez la vie! Nagez dans le sens du courant qu’elle vous propose! Et vous découvrirez que là ou elle vous amène n’est finalement pas si mal…A bientôt, An-Sofie

  2. Bravo An-Sofie pour ce merveilleux article, et ce plaidoyer pour la juste acceptation de ce que nous vivons. Je suis entièrement d’accord avec vous, la perception personnelle d’un même évènement change tout. Concept de la relativité.

    Ce superbe texte m’arrive à point nommé. Aurais-je la force d’affronter la terrible épreuve que je vis actuellement ? Qui dure et s’amplifie depuis plus de 6 ans ? Et qui se répercute également sur ma famille, mon entourage professionnel ? Je ne cesse de m’interroger sur les raisons de son existence, tant elle me parait cruelle et injuste. Le pardon est au bout de ce chemin. Je le foule et espère l’atteindre rapidement. Pour que ce qui était « négatif » à mes yeux se conclut par ma victoire, celle de mon mari. Parce que je veux croire que l’amour qui brille dans mon coeur sera le dernier vainqueur.

    Vos mots sont pour moi d’un très grand réconfort. Et je vous remercie du fond du coeur pour l’aide, le réconfort et l’amour que vous venez d’offrir par ce geste à toutes les personnes qui sont dans le désarroi, la détresse. Pour tous, le bonheur est au bout de nos doigts, à l’orée de nos rêves.

    • Chère Danièle,

      Votre message m’a beaucoup touchée, il donne un sens à ce magnifique blog et à ma démarche et me fait prendre conscience que le bonheur c’est aussi cela : apporter du réconfort, de l’amour, connecter les gens avec les autres, s’entre-aider pour se libérer de la souffrance. Je suis vraiment heureuse que ces mots aient trouvé un écho en vous, et vous permettent peut-être d’alléger un peu le poids de l’épreuve que vous traversez. Il y a quelques années , j’ai eu moi aussi la chance de lire, d’entendre des paroles qui ont déclenché un revirement profond dans ma vie et m’ont donné beaucoup de force pour partir à la recherche du bonheur authentique… Vous savez, celui qui ne dépend pas des événements extérieurs…J’ai encore un long chemin à parcourir mais par contre, cette force ne m’a pas quittée et je souhaite la donner, à l’offrir, avec tout ce que j’ai appris depuis, à celles et ceux qui ont juste besoin d’un peu de courage, d’une étincelle pour démarrer leur route. Merci encore Danièle pour votre message. Je sens en vous beaucoup d’amour, de générosité et d’authenticité. Connectez vous à tout cela car c’est une grande richesse – rare- et surtout ne lâchez pas.. la vie ne nous présente que des épreuves que nous sommes capables de surmonter. Ne vous demandez pas pourquoi pour l’instant, vous ne trouverez pas de réponse et vous allez dépenser de l’énergie inutilement. Cette réponse, n’en doutez pas, vous apparaîtra après, avec une grande clarté et vous y trouverez du sens. Même si parfois c’est compliqué, faites confiance à la vie… faites vous confiance, c’est le plus important. Et surtout restez connectée avec « en-quête-du-bonheur »!. Plein de courage, à très bientôt – An-Sofie

      • Merci beaucoup de votre réponse, An-Sofie. Vous êtes une personne exceptionnelle, très à l’écoute, et un coeur généreux capable de déplacer des montagnes. J’ai pris conscience de beaucoup de choses en très peu de temps. Qu’il existe malheureusement des êtres humains capables du pire, de ressentir une haine effrayante, et qui demeurent impunis par notre justice. Je sais que la justice divine existe, et demeure au-dessus de toute loi. L’effet boomerang ou Loi de l’Attraction. Et il y a aussi des personnes, beaucoup plus que nous ne le réalisons parfois, à la générosité et à la pureté merveilleuses, et transcendantes en plus. Comme vous. Des gens qui offrent leur amour, une part de leur bonheur, sans regret, et qui permettent à ceux qui vivent dans la détresse de rallumer cette flamme que Dieu nous offre à notre naissance. Que nos sociétés modernes essaient d’éteindre pour que se perdent les consciences et que règne un profit malsain. Oui, vous avez raison de partager, de faire renaitre toutes nos âmes endormies pour que chacun, à notre façon, nous participions à la grande création, et améliorons notre monde. Car il est si beau quand on le regarde bien ! Notre terre est remplie de richesses, de trésors, tous plus magnifiques et magiques les uns que les autres ! Si nous prenions chaque jour quelques minutes pour nous arrêter et contempler tout ce qui nous entoure, notre coeur sera inondé d’un grand bonheur ! C’est ce que vous offrez par votre chronique, ce que nous offre Philippe dans chacune de ses photos magnifiques et poétiques. Merci à tous les deux, et oui, je vais tout faire pour me relever, triomphante et gagnante, car ma cause est juste, et ne blesse personne. Je veux réussir, dans le respect des autres. Merci encore de vos paroles chaleureuses et à bientôt dans la découverte de votre prochaine rubrique.

  3. Merci pour ce très beau texte simple et sincère qui donne foi en l’existence.

  4. An-sofie
    Merci pour votre article mais helas je n est pas la chance de voir les choses comme vous. A l age de 3 ans j ai ete place de famille d acceuilles en foyers jusqu a mes 18 ans.
    J ai pas reussi a garder mes emplois. Mon pere est decede il etait sdf. L,argent a tjr manque dans ma vie pour reussir tout ce que je voulais realiser. J’ai tjr fait les mauvais choix en pensant faire les bons. J ai reussi a ouvrire mon petit bar a vins mais la aussi mal place et aujourd’hui j ai perdu mon bar car trop de factures alors que je ne voulais apporter que de la qualite et du bien etre aux personnes.
    Aujourd’hui envi de partir en inde pour m occuper des enfants pauvres ( suite d un voyage que j ai fait ) et la j apprend aussi que c impossible de m installer sur place. Je ne comprend pas cette acharnement sur moi avec toutes ces epreuves.
    Ou en est le sens ?,
    Merci de votre reponse si vous me repondez
    Stephan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.